Le 1er rendez-vous

Le 1er rendez-vous avec votre avocat est très important. Il vous permettra de poser les principes de votre relation et de transmettre à votre avocat tous les éléments utiles au bon déroulement de sa prestation. 

Transmettre tous les documents et informations liés à votre affaire 

Le choix d’un avocat est libre : le client peut donc se tourner vers l’avocat qu’il souhaite pour lui demander de le conseiller ou le représenter.

Cependant, il est à noter qu’un avocat est également libre d’accepter ou de refuser l’affaire que le client souhaite lui confier et ce, pour diverses raisons : incompétence, manque de temps, conflit d’intérêt, convictions opposées… 

C’est la raison pour laquelle il est important lors du 1er rendez-vous ou en vue de cette première rencontre, de transmettre au Cabinet Anne-Cécile Coste l’ensemble des documents dont vous disposez concernant votre affaire afin de déterminer s’il est en mesure de répondre favorablement à votre requête.

Vous serez amené à décrire à l’avocat précisément votre situation et à lui confier toutes les informations dont vous avez connaissance sans réticence, qu’elles vous semblent utiles ou non à la défense de vos intérêts. C’est le travail de l’avocat de trier les informations et documents essentiels au traitement du dossier.

L’avocat pourra ensuite juger de leur utilité ou non au cours de la procédure et agira au mieux de vos intérêts, dans le respect de ses obligations professionnelles liées à la loyauté, à la confidentialité et au secret professionnel.

Par exemple, je vends du mobilier destiné aux restaurateurs. Un de mes clients ne m’a pas réglé une commande. Je regroupe :

  • les correspondances : lettres, emails, fax…
  • le devis, le bon de commande, les Conditions générales (CGV / CGA), l’accusé de réception de commande, le bon de livraison, la facture, les relances…
N’hésitez pas à poser toutes questions qui vous préoccupent, et à demander des explications sur les principaux points de droit liés à votre affaire ainsi que le déroulement de la procédure.
 

Aborder la question de la rémunération

Le premier rendez-vous permet également de régler les questions liées à la rémunération. En effet, l’avocat et le client conviendront ensemble des modalités de fixation des honoraires (au temps passé ou au forfait, avec ou non un honoraire de résultat) ainsi que des modalités de facturation et de paiement de ces honoraires. Pour éviter tout malentendu ou toute contestation ultérieure, il est recommandé de conclure une convention d’honoraires, précisant par écrit les modalités de calcul et de facturation des prestations de l’avocat.

Il est également l’occasion, si vous êtes bénéficiaire de l’aide juridictionnelle, d’en parler avec votre avocat afin de savoir s’il accepte, dans ces conditions, de traiter votre dossier.

De même, si vous pensez être couvert par un contrat d’assurance protection juridique, apportez à l’avocat les documents justificatifs, afin qu’il vous le confirme et engage les démarches utiles.